[Billet d’humeur] Retour sur la première réunion citoyenne

La première réunion citoyenne s’est tenue jeudi 23 janvier.

« Il faut voyager pour frotter et limer sa cervelle contre celle d’autrui. » disait Montaigne.

A Monteux, nul besoin de voyager puisque nous pouvons confronter les points de vue et faire émerger ensemble un projet de ville, de vie collective pour notre ville. Tel est l’objectif des rencontres citoyennes. En effet, la parole libre est donnée à chacun lors de ces rencontres. Parce que la chose publique s’adresse à tous et que chacun doit apporter sa contribution afin de faire émerger le meilleur pour sa ville.

Chacun doit apporter sa contribution afin de faire émerger le meilleur pour sa ville.

En ce sens la devise de la ville « Unitas fortitudo » se retrouve pleinement dans la pratique de la réunion citoyenne : dans la droite lignée de ce qui se pratique depuis peu, avec la volonté de partager et d’échanger.


C’est la discussion dans son aspect fondamental de contradiction pour faire ressortir l’avis commun, le consensus. Même si chacun a sa conception de la cité et souvent, ressortent bon nombre de frustrations ou de désaccords, l’important n’est-il pas de partager ? Alors pourquoi pester seul dans son coin lorsque l’occasion est donnée de s’exprimer et d’être entendu ?

C’est une pratique encore peu répandue, mais qui se développe, et qui trouve un écho particulier aujourd’hui. C’est un travail qui souligne les points forts d’une communauté réunie autour d’un projet de vie commun, décidée à en débattre et à confronter des idées autour des valeurs fortes de la république : la voix du peuple entendue et prise en compte.

Cet exercice pleinement démocratique se veut avant tout vertueux par l’exemplarité qu’il doit donner :

  • des prises de parole respectueuses de chacun,
  • des échanges constructifs,
  • et des propositions d’amélioration concrètes pour la collectivité.

C’est aussi dans son aspect libre et ouvert que la réunion citoyenne peut aboutir sur un enrichissement de la ville. L’ensemble des avis, propositions, constats ont bel et bien fait ressortir une chose : les citoyens s’intéressent encore à la vie publique dès lors que l’occasion de s’exprimer leur est donnée.

Ajoutons également la grande clairvoyance des personnes, capables d’appréhender avec beaucoup de discernement les éléments de la vie en société et d’apporter des clés afin de progresser ensemble et de manière harmonieuse et faire émerger une « intelligence commune », associées à des thèmes très divers.

Participez vous aussi à cette expérience ! Rejoignez-nous pour la deuxième réunion citoyenne mercredi 29 janvier à 19h au Foyer des Têtes Blanches. Plus d’infos ici